Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Menu
Les plus
consultées

Ancien Bureau de poste

Fiche descriptive du bâtiment
Nom du bâtiment : Ancien Bureau de poste
Numéro civique : 389-409
Rue : Notre-Dame
Date de construction : 1888 et 1951
Fonction d’origine : Bureau de poste
Fonction actuelle : Bureaux gouvernementaux
Revêtement extérieur : Pierre
Style architectural : Inspiration néoclassique (1810-1860)

Architecture
L’architecture du bâtiment qui accueillait autrefois le bureau de poste de Joliette a changé au fil des années. Toutefois, le bâti original est le même. Le bâtiment d’origine avait un toit à la Mansart dans lequel étaient insérés des pignons et des lucarnes. Le revêtement extérieur était en pierres, comme pour l’édifice actuel, placées en chaînage d’angle sur les arêtes. Un peu plus tard, une tour munie d’une horloge a été accolée à sa face gauche. La forme de la tour surmontée d’un toit conique rappelle les clochers des églises. Aujourd’hui, le bâtiment a un style architectural d’inspiration néoclassique, mais avec une touche moderne. Les énormes pilastres centrés au milieu rappellent les temples anciens tout en étant très contemporaines et épurés. La symétrie des ouvertures ajoute au style de la construction. La pierre, les chaînages d’angles et les quelques fenêtres arquées gardent le souvenir du bâtiment construit au 19e siècle.

Historique
Cinq ans après la construction du bureau de poste de Joliette au 409, rue Notre-Dame, John James Sheppard en est le maître de poste. La présence d’un bureau de poste à Joliette était importante à cette époque. Les services gouvernementaux fédéraux étaient très souvent situés dans les grands centres comme Montréal, mais en 1888, les opérations de poste de la région sont décentralisées pour être effectuées à Joliette. Aujourd’hui, le bâtiment abrite le Centre local d’emploi. L’édifice aura donc toujours dispensé des services gouvernementaux, fédéraux et provinciaux.

L’ancien bureau de poste de Joliette sert aujourd’hui de local au Centre local d’emploi du gouvernement du Québec. Énormément épuré depuis sa construction, le bâtiment garde encore des traces de l’architecture d’origine, dont la pierre et certaines fenêtres, qui le rendent très intéressant pour le patrimoine de la ville.

Références

GERVAIS, Albert. Joliette illustré. Numéro souvenir de ses noces d’or, 1843-1893, Joliette, L’Étoile du Nord, 1893.

SARTOU, Manon et Claude MICHAUD, Association québécoise d’urbanisme. Mieux comprendre le patrimoine architectural pour mieux le préserver, Association québécoise d’urbanisme, Montréal, 1999, 48 p.

VILLE DE JOLIETTE, Circuit historique : Place au patrimoine, 2006

Portail citoyen

Inscrivez-vous au portail
pour recevoir des alertes
sur votre cellulaire.

Visitez le portail