Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Menu
Les plus
consultées

Ancien couvent des Sœurs missionnaires de l’Immaculée-Conception

Fiche descriptive du bâtiment

Nom du bâtiment : Ancien couvent des Sœurs missionnaires de l’Immaculée-Conception
Numéro civique : 750
Rue : Saint-Louis
Date de construction : 1953
Fonction d’origine : Ancien couvent des Sœurs missionnaires de l’Immaculée-Conception
Fonction actuelle : Résidentiel
Revêtement extérieur : Brique

Architecture
Les bâtiments qui constituent l’ensemble conventuel des Sœurs franciscaines de l’Immaculée-Conception trahissent l’époque de leur construction. Comme certains autres édifices religieux érigés dans les années 1930, ils affichent une allure très moderne avec leur style sobre et épuré. Peu d’indices de leur appartenance à une communauté religieuse, à l’exception de l’insertion de pierre en forme de croix sur la façade du bâtiment principal. L’intérieur de la chapelle, située dans l’aile gauche de l’ensemble conventuel, respecte également ce même courant architectural. L’ensemble conventuel de Joliette s’inscrit dans une tendance axée sur la sobriété et le dépouillement adoptée par la communauté religieuse des Sœurs de l’Immaculée-Conception pour tous ses plus récents bâtiments.

Historique
Les Sœurs Franciscaines missionnaires de l’Immaculée-Conception sont arrivées au Canada en 1912. La communauté, fondée par Élizabeth Hayes, existe cependant depuis 1873. Les Sœurs s’installent d’abord à Montréal, sous la direction de Mère Marie-Colombe Doucet, afin d’enseigner aux jeunes les plus démunis. Ce seront d’abord les enfants d’immigrants italiens de la paroisse Notre-Dame-de-la-défense. Les Sœurs franciscaines de l’Immaculée-Conception ont pour mission d’enseigner aux plus démunis. Aujourd’hui encore, elles restent d’ailleurs très actives notamment en Zambie et au Japon. Dès les années 1910, elles veillent à l’éducation des immigrants italiens de Montréal. Au cours des années qui suivront, elles rayonneront dans plusieurs autres paroisses. C’est ainsi qu’elles arrivent à Joliette en 1919 et s’installent sur le boulevard Manseau et la rue Saint-Louis. Ce n’est qu’en 1930 cependant que l’ensemble conventuel, semblable à ceux de Montréal et de Laval, est construit au 750 de la rue Saint-Louis. Les bâtiments de la communauté sont sobres et dénués d’ornementation, contrairement à la plupart des édifices religieux. La croix de pierre insérée sur la façade principale demeure un des seuls indices de la présence d’une communauté religieuse à l’intérieur des murs.

Références

DIOCÈSE DE JOLIETTE, Aperçu historique du diocèse de Joliette, (page consultée le 25 août 2013).

MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DES COMMUNICATIONS, Répertoire du patrimoine culturel du Québec : Sœurs franciscaines missionnaires de l’Immaculée-Conception, (page consultée le 25 août 2013).

MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DES COMMUNICATIONS, Répertoire du patrimoine culturel du Québec : Ensemble conventuel des Sœurs missionnaires de l’Immaculée-Conception, (page consultée le 25 août 2013).

MINISTÈRE DE LA CULTURE ET DES COMMUNICATIONS, Répertoire du patrimoine culturel du Québec : Chapelle des Sœurs missionnaires de l’Immaculée-Conception, (page consultée le 25 août 2013).

SŒURS FRANCISCAINES MISSIONNAIRES DE L’IMMACULÉE-CONCEPTION, Notre développement au Québec, (page consultée le 25 août).

Portail citoyen

Inscrivez-vous au portail
pour recevoir des alertes
sur votre cellulaire.

Visitez le portail