Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Menu
Les plus
consultées

Maison Wenceslas-Pouliot

Fiche descriptive du bâtiment

Nom du bâtiment : Maison Wenceslas-Pouliot
Numéro civique : 692-694
Rue : Manseau
Date de construction : 1901
Fonction d’origine : Résidence de M. Pouliot, grossiste en alimentation
Fonction actuelle : Résidence
Revêtement extérieur : Brique
Concepteur : Alphonse Durand
Fonction du concepteur : architecte, entrepreneur et sculpteur
Style architectural : Néo-Queen Ann (1890-1914)

Architecture
La résidence Wenceslas-Pouliot est une des premières conçues par Alphonse Durand entre 1901 et 1914. Elle arbore un des styles préférés de l’architecte : le néo-Queen Ann. Presque toutes les maisons signées Alphonse Durand sont construites sur le même modèle avec un pignon en évidence sur le tiers ou le deux-tiers du bâtiment. La plupart sont coiffées de toits de formes, pentes et tailles multiples. Elles sont également construites dans un seul matériau avec des insertions de pierre, de bois ou encore de bardeau afin de faire ressortir certains éléments architecturaux. En observant la résidence Wenceslas-Pouliot, on remarque aussitôt qu’elle satisfait à tous ces critères avec son pignon occupant le tiers de la devanture, ses toits de différentes dimensions et son parement extérieur en brique avec des insertions de pierre aux linteaux. Toutes les maisons créées par Alphonse Durand restent uniques, mais néanmoins toutes empreintes d’une même influence. La Maison Wenceslas-Pouliot en est un bon exemple.

Sobre, cette résidence se distingue néanmoins par sa volumétrie asymétrique et ses toits à lucarnes de différentes tailles. Elle est presque entièrement construite en brique mais quelques insertions de pierre mettent l’accent sur les linteaux bordant les fenêtres. Alphonse Durand a réussi à se servir de la brique, pourtant utilisée en grande quantité, comme accent architectural en la plaçant en chaînage d’angle sur la devanture du bâtiment. Il est intéressant de noter la présence de pinacles sur les pignons des toits et de corbeaux sous le toit de la galerie. Ces détails architecturaux plus raffinés ajoutent de l’élégance à la résidence.

Références

CLAVEL, Bernard F., FAFARD Chantal, SAINT-GEORGES Andrée. Joliette nature, travail et culture: Calendrier de l’année 2007, Décembre 2006.

LIEUX PATRIMONIAUX DU CANADA, Le style néo-Queen Ann, en français, page consultée le 13 juillet 2013.

MARTINEAU, Jocelyne. Étude historique, analyse architecturale et évaluation patrimoniale de la résidence Schwerer-Durand, Ministère des Affaires culturelles, direction Laval-Lanaudière-Laurentides, mars 1993, 232p.

SARTOU, Manon et Claude Michaud, Association québécoise d’urbanisme. Mieux comprendre le patrimoine architectural pour mieux le préserver, Association québécoise d’urbanisme, Montréal, 1999, 48p.

Portail citoyen

Inscrivez-vous au portail
pour recevoir des alertes
sur votre cellulaire.

Visitez le portail