Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Menu
Les plus
consultées

Maison Hervé-Chiré de Cournaud

Fiche descriptive du bâtiment
Nom du bâtiment : Maison Hervé-Chiré de Cournaud
Numéro civique : 853
Rue : Manseau
Date de construction : 1909
Fonction d’origine : Résidence
Fonction actuelle : Résidence
Revêtement extérieur : Brique
Concepteur (s) : Alphonse Durand
Fonction du concepteur : architecte, sculpteur, entrepreneur
Style architectural : Néo-Queen Anne

Architecture
L’architecte Alphonse Durand a été très influencé par ses voyages en Europe et aux États-Unis d’où il a, en effet, rapporté une prédilection pour les styles Néo-Queen Anne britannique et Shingle américain. La Maison Hervé-Chiré de Cournaud est un bon exemple de maison Néo-Queen Anne avec son pignon occupant le tiers de la façade, sa grande galerie couverte posée sur des colonnes imposantes et plusieurs toits à pentes raides. Le toit de tôle actuel laisse croire que le revêtement d’origine était du bardeau de cèdre. La fenestration n’est pas non plus fidèle à l’originale; alors qu’on trouvait auparavant des fenêtres demi-circulaires sur la façade, elles ont été remplacées par des fenêtres en anse de panier. Ces changements ne dénaturent toutefois pas le style de la demeure et gardent l’esprit d’origine de l’architecture d’Alphonse Durand.

Le style Néo-Queen Anne se retrouve dans plusieurs éléments de cette résidence. Au premier coup d’œil, on remarque instantanément les colonnes imposantes sur socles et le pignon en saillie qui avance sur le tiers de la propriété. La lucarne et la grande galerie enveloppante caractérisent à la fois ce style britannique et la touche d’Alphonse Durand qui en use très souvent. À l’origine, l’architecte a fait un choix très intéressant en intégrant des fenêtres de forme sphérique dans la partie inférieure aplatie. Malheureusement, nous ne pouvons plus admirer ce détail architectural car elles ont été remplacées par des fenêtres en anse de panier. Celles-ci respectent tout de même le style de l’ensemble de la maison et représentent une bonne solution de rechange.

Références

SARTOU, Manon et Claude MICHAUD. Mieux comprendre le patrimoine architectural pour mieux le préserver, Association québécoise d’urbanisme, Montréal, 1999, 48p.

MARTINEAU, Jocelyne. Étude historique, analyse architecturale et évaluation patrimoniale de la résidence Schwerer-Durand, Ministère des Affaires culturelles, direction Laval-Lanaudière-Laurentides, mars 1993, 232p.

Portail citoyen

Inscrivez-vous au portail
pour recevoir des alertes
sur votre cellulaire.

Visitez le portail