Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Menu
Les plus
consultées

Maison Charles-Édouard-Ferland

Fiche descriptive du bâtiment

Nom du bâtiment : Maison Charles-Édouard-Ferland
Numéro civique : 554
Rue : Manseau
Date de construction : 1907
Fonction d’origine : Résidence
Fonction actuelle : Cadrimage, boutique de matériel d’art, atelier de peinture, etc.
Revêtement extérieur : Pierre
Concepteur : Alphonse Durand
Fonction du concepteur : Architecte, entrepreneur, sculpteur
Style architectural: néo-Queen Anne (1890-1914)

Architecture
L’architecture de cette résidence est à la fois complexe et dynamique. Elle a été conçue dans un style néo-Queen Anne, aussi appelé Renaissance libre puisqu’il intègre des éléments de différentes époques. Son architecte, Alphonse Durand a réalisé de nombreuses demeures inspirées de ce courant architectural mais la plupart sont toutefois moins ornées. Les toits, les fenêtres et les portes sont disposés de façon irrégulière. La façade est dominée par une tour à pignon, un porche impressionnant sur la gauche et une galerie munie de colonnes imposantes sur la droite. L’ornementation est complétée par les éléments en bois ouvragés sur les balcons et sous le pignon de la tour. Un rapide coup d’œil jeté aux autres faces du bâtiment confirme un souci du détail qui ne se limite pas à la façade.

La tour en façade, surmontée d’un pignon à deux versants, ainsi que les couleurs éclatantes des insertions de bois donnent beaucoup d’éclat à la résidence. Ses nombreuses fenêtres dynamisent les murs de pierre. Cette demeure est ceinte de deux grandes galeries enveloppantes en angle avec un porche qui donne accès à la porte au deuxième étage du côté gauche. La face du bâtiment sur la rue Lajoie Nord affiche également un impressionnant travail architectural. Une tour presque identique à celle de la façade est accolée à ce mur de même qu’une deuxième galerie en angle. Le toit de tôle laisse deviner que le toit était auparavant en bardeau. Toutefois, la tôle est le choix tout indiqué pour conserver l’allure de la résidence; plusieurs maisons de ce style ont ainsi remplacé leur toit de bardeaux original par un toit de tôle.

Références

LIEUX PATRIMONIAUX DU CANADA, Le style néo-Queen Ann, en français, page consultée le 13 juillet 2013.

MARTINEAU, Jocelyne. Étude historique, analyse architecturale et évaluation patrimoniale de la résidence Schwerer-Durand, Ministère des Affaires culturelles, direction Laval-Lanaudière-Laurentides, mars 1993, 232p.

SARTOU, Manon et Claude MICHAUD, Association québécoise d’urbanisme. Mieux comprendre le patrimoine architectural pour mieux le préserver, Association québécoise d’urbanisme, Montréal, 1999, 48p.

SERVICE DE L’URBANISME DE LA VILLE DE JOLIETTE. Projet de plan d’implantation et d’intégration architecturale, bâtiments d’intérêt patrimonial, évaluation des bâtiments d’intérêt, août 2005, 102p.

Portail citoyen

Inscrivez-vous au portail
pour recevoir des alertes
sur votre cellulaire.

Visitez le portail