Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Menu
Les plus
consultées

Maison Joseph-Adélard-Dubeau

Fiche descriptive du bâtiment
Nom du bâtiment : Maison Joseph-Adélard-Dubeau
Numéro civique : 770
Rue : Notre-Dame
Date de construction : 1901
Fonction d’origine : Résidence
Fonction actuelle : Résidence
Revêtement extérieur : Crépis et déclin de masonite
Concepteur : Alphonse Durand
Fonction du concepteur : Architecte, entrepreneur, sculpteur
Style architectural : Mélange de plusieurs influences

Architecture
La construction de la résidence du 770, rue Notre-Dame serait attribuée à Alphonse Durand dont l’approche éclectique se distingue par des résidences uniques qui enrichissent le patrimoine de Joliette. Nous détenons peu d’informations sur sa conception, mais le style et les matériaux utilisés rappellent le style architectural mixte de l’architecte joliettain sans être aussi évident.

La Maison Joseph-Adélard-Dubeau est très intéressante au point de vue architectural, car elle ne suit aucun précepte d’un style particulier. Ainsi, elle arbore un mélange des styles Second Empire, Shingle et Queen-Anne. Le toit mansardé est attribuable au style Second Empire alors que les couleurs du revêtement dans les teintes de vert et blanc sont souvent utilisées dans les résidences de style Queen-Anne. Les matériaux du revêtement actuel laissent croire que la partie supérieure, et peut-être le toit, étaient en bardeau, typique du style Shingle. Le mélange de stuc et de bardeau étant très fréquent dans les créations d’Alphonse Durand, la présence de bardeau sur la partie supérieure arrière de la résidence vient confirmer l’hypothèse qu’il en soit effectivement le concepteur. Les nombreuses saillies, souvent fenestrées, sont aussi d’influence Shingle, mais dans une version épurée, les saillies étant normalement bien plus imposantes. L’architecte Alphonse Durand a démontré beaucoup de créativité dans la conception de cette résidence en sélectionnant les éléments les plus intéressants dans chacun des styles, à ses yeux, afin de créer une résidence unique.

Références

L’Étoile du Nord (Joliette), 54e année, no 19, jeudi 14 octobre 1937, p. [1] et [10].

LIEUX PATRIMONIAUX DU CANADA, Le style néo-Queen Ann, http://www.historicplaces.ca/fr/pages/32_queen_anne.aspx, en français, page consultée le 13 juillet 2013

MARTINEAU, Jocelyne. Étude historique, analyse architecturale et évaluation patrimoniale de la résidence Schwerer-Durand, Ministère des Affaires culturelles, direction Laval-Lanaudière-Laurentides, mars 1993, 232p.

SARTOU, Manon et Claude MICHAUD. Mieux comprendre le patrimoine architectural pour mieux le préserver, Association québécoise d’urbanisme, Montréal, 1999, 48p.

Portail citoyen

Inscrivez-vous au portail
pour recevoir des alertes
sur votre cellulaire.

Visitez le portail