Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Menu
Les plus
consultées

Résidence Norman-Carswell

Fiche descriptive du bâtiment
Nom du bâtiment : Résidence Norman-Carswell
Numéro civique : 366
Rue : De Lanaudière
Date de construction : 1909
Fonction d’origine : Résidence
Fonction actuelle : Résidence
Revêtement extérieur : Bois
Concepteur : Alphonse Durand
Fonction du concepteur : architecte, entrepreneur, sculpteur
Style architectural: Néo-Queen Anne (1890-1914)

Architecture
Plusieurs éléments architecturaux laissent deviner le style néo-Queen Anne de cette résidence. Ce style britannique a été adapté par Alphonse Durand pour la création de plusieurs résidences de Joliette construites selon les mêmes principes de base. La maison du 366, rue De Lanaudière arbore des éléments architecturaux semblables, comme par exemple la galerie couverte, mais en plus petit volume. La demeure conserve aussi le principe deux tiers-un tiers en façade : Alphonse Durand avait l’habitude de mettre l’accent sur la façade avec un pignon qui en occupait le tiers. Sur cette résidence, le pignon légèrement arqué est agrémenté de plusieurs fenêtres qui donnent l’effet d’oriel dû à la forme du pignon. L’asymétrie des nombreuses fenêtres est intéressante et ajoute du dynamisme à la construction.

Historique
La résidence Norman-Carswell a été construite en 1909 par Alphonse Durand, concepteur de plusieurs maisons de style néo-Queen Anne pour des membres de l’élite joliettaine au début du 20e siècle. Ce style architectural était très en vogue dans les années 1890 à 1914 en Angleterre où l’architecte a séjourné lors de ses nombreux voyages avec son épouse, la sculpteure Marie Schwerer. Caractéristique de ce style, le pignon polygonal met beaucoup d’accent sur la façade de la résidence. La forme du pignon permet l’insertion de nombreuses fenêtres qui assurent une grande luminosité à la demeure. Le balcon y est plus petit que sur les autres résidences de type néo-Queen Anne conçues par Durand, mais sa présence complète le style général de la résidence.

Références

MARTINEAU, Jocelyne. Étude historique, analyse architecturale et évaluation patrimoniale de la résidence Schwerer-Durand, Ministère des Affaires culturelles, direction Laval-Lanaudière-Laurentides, mars 1993, 232p.

Portail citoyen

Inscrivez-vous au portail
pour recevoir des alertes
sur votre cellulaire.

Visitez le portail