Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Menu
Les plus
consultées

Animaux sauvages

Ne pas nourrir un animal sauvage

De bonnes intentions peuvent vous motiver à nourrir un animal sauvage aperçu près de la maison ou dans un espace vert. Or, pour sa sécurité et la vôtre, saviez-vous qu’il est important de vous en abstenir?

En plus de diminuer son autonomie et favoriser sa dépendance à l’humain, le rendant fragile face à sa survie et passif quant à la quête de nourriture en milieu naturel, nourrir un animal peut causer du tort à sa santé. Les aliments consommés par l’humain comportent peu de valeurs nutritives pour les animaux et ne sont pas adaptés à leur diète; ils peuvent donc engendrer de sérieux problèmes d’embonpoint et nuire à leurs activités, notamment.

Certains animaux sauvages peuvent être porteurs de maladies infectieuses comme la rage, susceptible d’être transmise à l’humain par une morsure ou un contact avec leur salive. Rappelons qu’un animal malade n’est pas toujours agressif et qu’il devient ainsi complexe de le distinguer d’un animal en parfaite santé. Malade ou pas, une réaction inattendue étant toujours possible, il est important de demeurer prudent et de garder une saine distance en tout temps.

Sans surprise, nourrir un animal sauvage peut en attirer d’autres, en grand nombre, là où a été découverte la source artificielle de nourriture. Le mouvement de population des forêts vers les quartiers résidentiels ou les parcs, par exemple, n’est pas sans conséquence sur le milieu et ses résidents. Par la diminution de leur peur naturelle des humains et l’augmentation de la taille des portées (surpopulation), les animaux sauvages peuvent rapidement devenir une nuisance (biens endommagés) et un danger (hausse du risque de collision avec un véhicule, transmission de maladie, etc.).

Pour le bien-être animal et le vôtre, rappelez-vous qu’il est important de toujours respecter une certaine distance avec la faune sauvage et d’éviter les comportements susceptibles de leur causer du tort.

Se débarrasser d'un animal sauvage

Un animal sauvage de la petite faune (moufette, raton laveur, porc-épic, rat musqué, etc.) a élu domicile sous votre balcon? Communiquez avec le Carrefour canin de Lanaudière au 450 752-2646 ou renseignez-vous sur les différentes façons de l'effaroucher ici.

Pour signaler la présence d'un plus gros animal sauvage dans votre secteur, communiquez avec le bureau local du ministère des Forêts, de la Faune et des Parcs au 450 752-6860 ou logez un appel à la centrale SOS Braconnage au 1 800 463-2191.

À noter qu'en vertu de l'article 67 de la Loi sur la conservation et la mise en valeur de la faune, une personne ou celle qui lui prête main-forte ne peut tuer ou capturer un animal qui l'attaque ou qui cause du dommage à ses biens ou à ceux dont elle a la garde ou est chargée de l'entretien lorsqu'elle peut effaroucher cet animal ou l'empêcher de causer des dégâts.

Portail citoyen

Inscrivez-vous au portail
pour recevoir des alertes
sur votre cellulaire.

Visitez le portail