Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Politique de protection des renseignements personnels

Ce site utilise des témoins de navigation afin de vous offrir une expérience optimale.

En savoir plus
Menu
Les plus
consultées

Environnement

© Photo : Mélanie Emond Photographie

À Joliette, des efforts et sommes considérables sont consacrés à :

  • La mise en valeur et à l’aménagement d’espaces verts

  • La plantation d’arbres et de fleurs

  • La sensibilisation de la population à l’économie de ressources comme l’eau potable

Consulter les programmes de subventions en développement durable

  • Agrile du frêne

    La Ville de Joliette a tenté le traitement des plus beaux frênes répertoriés sur son territoire. Elle a également mis en place une stratégie d'abattage ciblant les frênes les plus détériorés pour immédiatement les remplacer. 

    Cette méthode évite la dévastation de rues entières du jour au lendemain. La Ville demeure alerte en installant des pièges dans les frênes et en faisant de l’écorçage dans certains secteurs.

    L'agrile du frêne

    Cet insecte au corps étroit et allongé mesure entre :

    • 7 et 8 mm de longueur 

    • 3 et 3,5 mm de largeur

    Originaire d’Asie, il a été découvert en Amérique du Nord en 2002. La Ville de Joliette a dépisté cet insecte pour la 1re fois sur son territoire à l'été 2016. 

    C’est à l’état de larve que ce ravageur endommage et tue les frênes. La larve, à maturité, mesure entre 26 et 32 mm de longueur. 

    Voir une photo de l'agrile du frêne

    Comment identifier les frênes?

    Cet insecte s’attaque à toutes les espèces de frêne. Il est possible de reconnaître un frêne par :

    Ses branches

    • Elles poussent en sens opposé 

    • Seuls les frênes ont à la fois des feuilles composées et des bourgeons opposés (tous les autres arbres qui ont des bourgeons opposés ont des feuilles simples)

    L'écorce

    • Chez les frênes blancs et rouges, les crêtes dures s’entrecroisent en formant des losanges 

    • Chez les frênes noirs, les crêtes sont molles, ont une texture de liège et deviennent écailleuses avec l’âge 

    Ses feuilles

    • Longueur de 5 à 15 cm

    • 5 à 11 folioles aux bords entiers ou dentés

    Fruits

    • Les frênes produisent des fruits appelés samares

    Signes et symptômes d’infestation

     Les larves s’alimentent sous l'écorce d'un frêne infesté. Elles forment des galeries empêchant la circulation de l’eau et des éléments nutritifs dans l’arbre. 

    Un frêne infecté depuis au moins 1 an présente ces symptômes : 

    • Diminution de la densité du feuillage

    • Galeries en forme de « S » sous l’écorce

    • Nouvelles pousses sur le tronc

    • Petits trous en forme de « D » se formant lors de la sortie de l’insecte

    Quoi faire si j'ai un frêne?

  • Amie des monarques

    La Ville de Joliette est devenue en 2018 Ville amie des monarques. Plusieurs municipalités à travers le Québec font partie de ce réseau. 

    Cette certification confirme notre engagement envers la préservation du roi des papillons.

    Notre adhésion

    Saviez-vous que la population de cet insecte migrateur a chuté de 90 % en 20 ans? En partenariat avec l’Espace pour la vie, la Fondation David Suzuki a lancé l’initiative Ville amie des monarques. L'objectif : restaurer les habitats et sensibiliser les citoyens.

    Pour la petite histoire, l'adhésion de Joliette a pris son envol en 2018 grâce à l'initiative d'une élève du primaire participant au Petit conseil municipal

    « Je veux aider à la sauvegarde des monarques et autres pollinisateurs et ainsi prouver au monde que ce n'est pas parce qu'on a 11 ans qu'on ne peut pas changer les choses! ». C'est en ces mots que la jeune Chloé s'était adressée en faveur du programme Effet papillon de la fondation. 

    Nos actions

    Les municipalités certifiées s’engagent à réaliser au moins 3 des 24 mesures proposées par la fondation. La Ville a entrepris les actions suivantes :

    • Formuler une déclaration du conseil municipal 

    • Mener une campagne de communication encourageant la plantation de l’asclépiade sur les terrains résidentiels

    • Encourager les jardins communautaires à valoriser la conservation du monarque auprès des citoyens

    • Organiser ou soutenir une distribution gratuite d’asclépiade et de plantes indigènes

    • Créer un jardin de démonstration sur le terrain de l’hôtel de ville ou dans un endroit public symbolique

    Contribuez à l'effet papillon!

    En tant que citoyen, vous pouvez aussi faire une grande différence dans la sauvegarde de cet animal emblématique. 

    En savoir plus

  • Arrosage

    L'utilisation de l'eau potable à des fins d'arrosage est régie par plusieurs conditions. Il est important de consommer l'eau de façon responsable. Une pelouse n’a besoin que de 2 ou 3 cm d’eau par semaine. N’arrosez que si nécessaire. Chaque goutte est précieuse!

    Horaire

    Dès le 1er mai et jusqu’au 1er octobre, l'arrosage est autorisé de 20 h à 23 h 59 les jours suivants et selon le dernier chiffre du numéro civique de l'immeuble :

    Dernier chiffre du numéro civique Jour de la semaine
    0 ou 1 Dimanche
    2 ou 3 Lundi
    4 ou 5 Mardi
    6 ou 7 Mercredi
    8 ou 9 Jeudi

    Pour les adresses avec plus d'un numéro civique, l'arrosage est autorisé conformément au jour prévu seulement selon le plus petit numéro civique. Si vous possédez un système d’arrosage automatique, les mêmes périodes d’arrosage s'appliquent.

    Lors de situations exceptionnelles, la Ville peut instaurer des restrictions supplémentaires et même une interdiction complète. 

    Arrosage sans horaire

    L’arrosage des potagers, arbustes, plantes et fleurs en terre ou en pots est autorisé en tout temps s’il est effectué avec :

    • Un arrosoir manuel 

    • Un boyau dont le diamètre n’excède pas 3/4 po

    Le tuyau doit être muni d’un dispositif de restriction à contrôle manuel de type pistolet.

    Obtenir un permis

    Une exemption en vue d'arroser à d'autres intervalles peut être obtenue sur demande pour :

    • Une nouvelle pelouse

    • Un nouvel aménagement paysager

    • Une nouvelle plantation d’arbres et d’arbustes 

    Vous devez respecter les plages horaires, la période d’autorisation, l’obligation d’affichage du permis et les autres modalités. 

    Plus d'information

    Pour tout connaître sur la gestion des ressources hydriques à Joliette, visitez notre section Eau. Pour plus de renseignements, contactez le service de l'Aménagement du territoire au 450 753-8000, ou via courriel à [email protected]

    En savoir plus

  • Calendrier des collectes de matières résiduelles

    Selon votre secteur, découvrez les journées de collectes et leur fréquence pour les services suivants :

    • Déchets;

    • Matières recyclables;

    • Matières organiques;

    • Autres (encombrants, feuilles et résidus de jardin et sapins).

    Calendrier des collectes 2024

    Fonctionnement

    Les collectes s'effectuent entre 7 h et 18 h

    Placez votre bac dans votre entrée près de la rue la veille de la collecte à compter de 16 h ou le jour même avant 7 h

    Besoin d'un rappel? 

    Inscrivez-vous gratuitement à l'espace citoyen Civis pour être avisé de la prochaine collecte à se tenir dans votre secteur.

    M'abonner aux alertes de collectes

  • Étêtage

    L’étêtage constitue probablement la technique d’élagage la plus dommageable pour la santé des arbres. 

    Cette pratique demeure courante même si ses effets néfastes sont décrits depuis plusieurs décennies. 

    Survol de cette technique non acceptable et des solutions à adopter dès maintenant pour l’éradiquer.

    Tout savoir sur l'étêtage

  • Gestion écologique

    À travers ses efforts de lutte contre les changements climatiques, la Ville entend préserver la biodiversité et soutenir les pollinisateurs. La gestion écologique des espaces verts fait partie de nos solutions!

    Qu’est-ce que la gestion écologique des espaces verts?

    La gestion écologique consiste à réduire les interventions dans certaines zones en tenant compte des besoins des plantes et de l’utilisation de l’espace.  

    L’entretien des aires gazonnées se résume habituellement à une tonte courte et régulière. Cette méthode entraîne : 

    • Un appauvrissement de la diversité des espèces

    • La présence de pissenlits et d’herbe à poux

    • Des coûts d'entretien élevés

    Lorsque l’on réduit la fréquence de tonte, la couverture végétale se diversifie. Sa résistance à la sécheresse et aux ravageurs augmente. En ne tondant plus de façon systématique certains espaces, la Ville donne aussi un coup de main aux insectes pollinisateurs

    Les avantages

    Cette nouvelle approche est bénéfique pour la biodiversité. À moyen terme, elle aide à :

    • Mieux absorber les pluies intenses 

    • Faire face aux épisodes de canicule grâce à la température au sol, beaucoup plus basse en présence d’herbes longues 

    À long terme, les nouvelles méthodes d’entretien permettent à la Ville de :

    • Libérer du temps de travail 

    • Faire des économies

    • Diminuer ses émissions de gaz à effet de serre (GES) grâce à une utilisation moins fréquente des tondeuses carburant aux énergies fossiles 

    Exemple d’actions de gestion écologique

    • La prairie fleurie 

    • Le fauchage tardif 

    • Les zones sans tonte

    • Les îlots routiers

    • Etc.

  • Herbe à poux

    L’herbe à poux est redoutée par les personnes qui souffrent d’allergies. Chaque année, la plante envahissante entraîne une allergie respiratoire chez près d'un Québécois sur six.

    En raison du réchauffement climatique, cette mauvaise herbe croît sur une durée prolongée. Résultat : son pollen se retrouve plus longtemps dans l’air. 

    Comment l'éliminer?

    D’abord, identifiez bien la plante. Ensuite, arrachez-la tout simplement. L’intervention est facile et sans danger. 

    Le déracinement limite sa dispersion dans le voisinage, car le pollen est transporté par le vent à moins d’un kilomètre.    

    Que fait la Ville?

    De grands moyens et des sommes importantes sont utilisés dans la lutte à l’herbe à poux et à l’herbe à puce. Leur présence est réprimée dans les espaces verts, parcs et terre-pleins.

    Propriétaires privés

    Qu'il soit construit ou non, tout terrain doit être exempt de broussailles ou de mauvaises herbes. 

    Pour plus de renseignements, joignez le service de l'Aménagement du territoire.
    450 753-8000 | [email protected]

  • Plan d’action visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre

    Le Plan d'action visant la réduction des émissions de gaz à effet de serre détaille les diverses mesures mises en place et prévues à moyen terme. Il pose les balises pour des actions concrètes, des visées ambitieuses et une approche stratégique. Une fois l'échéance du plan atteinte, un bilan est publié. Ce dernier expose les principales avancées, les réalisations et les enjeux rencontrés.  

    Inventaire

    L'inventaire présente un profil annuel des émissions de GES basé sur une comptabilisation très méthodique. Utilisé comme référence du Plan d'action, il est divisé en 2 catégories : Émissions corporatives et Émissions de la collectivité. À partir des résultats, la Ville peut s’enquérir d’un état de la situation, analyser son évolution et mieux diriger ses efforts.

    Partenaires dans la protection du climat (PPC)

    La Ville fait partie des plus de 500 membres du programme PPC de la Fédération canadienne des municipalités (FCM). La feuille de route du programme se décline en 5 échelons avec des jalons précis. À noter que nous avons franchi avec succès l’Étape 1

    Appui à la déclaration citoyenne universelle d’urgence climatique

    En présence de nombreux citoyens engagés, le conseil municipal de Joliette a adopté le 18 mars 2019 une résolution d’appui à la déclaration citoyenne universelle d'urgence climatique. La réduction des émissions de GES est importante pour limiter les changements climatiques. Découvrez les impacts à prévoir dans les prochaines années.

    Consulter la résolution | Consulter le portrait climatique à l’horizon 2050

  • Quels arbres planter à Joliette?

    Avant de planter un nouvel arbre, il est important de s’informer sur l’essence choisie. Sa grosseur, une fois à maturité, doit convenir à l'emplacement. 

    À noter qu'en raison de l'agrile du frêne, il est interdit de planter toute variété de frêne sur le territoire.

    Consulter la liste des essences suggérées

  • Subventions pour la transition écologique

    La Ville de Joliette souhaite contribuer à ce que ses citoyens et ses entreprises mettent en œuvre des actions qui tendent vers une transition écologique.

    En ce sens, la Ville a mis en place plusieurs programmes de subventions. Le règlement des aides financières pour la transition écologique regroupe les modalités pour chacun de ces programmes de subventions

    Découvrir les programmes de subventions

  • Tiques et maladie de Lyme

    Qu'est-ce que la maladie de Lyme?

    La maladie de Lyme est causée par une bactérie qui se transmet par la piqûre d’une tique infectée.  

    Au Canada, les tiques qui peuvent transmettre cette maladie se trouvent ;

    • Au sud du Manitoba, de l’Ontario, du Québec et de la Colombie-Britannique 

    • Dans certaines régions du Nouveau-Brunswick et de la Nouvelle-Écosse

    Le nombre de personnes atteintes de la maladie de Lyme au Québec est en augmentation. L’adoucissement du climat permettrait aux tiques de se développer plus facilement.

    En savoir plus