Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Menu
Les plus
consultées

Actualités

2 octobre 2020 / Avis publics

Décès de Mme Joyce Echaquan - Mise au point du maire et soutien à la communauté atikamekw

Mise au point du maire Alain Beaudry - 2 octobre

Suite aux tristes événements survenus lundi dernier et à la parution d’un article du journal Le Devoir hier, je tiens à m’adresser à vous et à vous assurer de mon entière collaboration dans la lutte qui doit être menée pour enrayer le racisme systémique à Joliette et partout.

Bien que je n’en ai jamais été personnellement témoin, je suis conscient qu’il existe, ici comme ailleurs, et qu’il est derrière plusieurs situations de discrimination. À la lumière de vos témoignages, il faut se rendre à l’évidence : des actions concrètes doivent être posées pour le contrer. En toute franchise, j’ai été secoué de vous lire et de vous entendre, de constater plus en détail les difficultés rencontrées par les minorités visibles – surtout par la communauté atikamekw – chez nous, chez elles. 

Nous travaillons depuis des années avec le Centre d’amitié autochtone de Lanaudière et le ministère des Affaires autochtones pour tenter de faciliter leur intégration à Joliette. La tragique nouvelle du décès de Mme Echaquan est la preuve qu’il reste beaucoup de chemin à faire. Mais pour cette mère de famille, pour toutes les Joyce Echaquan de la région, nous continuerons de travailler avec ardeur pour nous assurer qu’elles puissent toujours être traitées de façon respectueuse, dans la dignité et surtout, sans inégalités. 

En terminant, recevez mes plus sincères excuses si certains de mes propos rapportés par les médias ont pu vous offenser et soyez persuadés de ma volonté de faire changer les choses pour que tout un chacun puisse profiter d’un milieu de vie agréable et équitable à Joliette.

À la famille de Mme Echaquan, à son conjoint et à leurs sept enfants, toutes mes condoléances.

Merci.

Alain Beaudry

Maire de la Ville de Joliette

Soutien à la communauté atikamekw - 30 septembre

Partenaire du Centre d'amitié autochtone de Lanaudière et signataire de l’entente de solidarité de Nation à nation, la Ville de Joliette a pris connaissance avec tristesse des gestes commis à l’égard de Mme Joyce Echaquan au Centre hospitalier de Lanaudière le 28 septembre.

Par la présente, le conseil municipal tient à transmettre ses meilleures pensées aux proches de Mme Echaquan et à la communauté atikamekw de Manawan, à laquelle il réitère par ailleurs tout son soutien quant à son intégration à Joliette, souhaitant qu’elle puisse toujours y être accueillie dans le respect, l’ouverture et la bienveillance.

Considérant l’enquête en cours, aucun autre commentaire ne sera émis. 


Photo: Guillaume Morin (Folktographe)

Infolettre

Inscrivez-vous à l’infolettre
pour rester à l’affût
des dernières nouvelles.

S’inscrire