Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Menu
Les plus
consultées

Actualités

28 août 2018 / Communiqués

Deux nouvelles possibilités d'acquisition

À moyen terme, la Ville de Joliette souhaite relocaliser son service des Loisirs et de la culture dans les bureaux d'accueil et du deuxième étage du Pavillon de la rivière, situé sur la rue Fabre, en bordure de la rivière L'Assomption.

C’est en pensant au développement de la Ville et pour mieux répondre aux besoins des citoyens que le conseil municipal de Joliette confirme les démarches d’acquisition de deux structures importantes, soit le Pavillon de la rivière et l’immeuble laissé vacant par La Cie Matériaux de construction BP Canada.

Pavillon de la rivière
Concernant le Pavillon de la rivière situé à proximité du majestueux parc Louis-Querbes, la Ville de Joliette octroie un mandat juridique visant la cessation de l’entente emphytéotique la liant à la Corporation d’aménagement de la rivière L’Assomption. Une fois complétée, la démarche permettra d’officialiser l’achat au montant de 1 150 000 $ financé par le fonds de roulement. 

À moyen terme, le conseil municipal souhaite relocaliser son service des Loisirs et de la culture dans les bureaux d’accueil et du deuxième étage de cet édifice. L’exploitation de cette infrastructure par la Ville viendrait grandement bonifier le service aux citoyens et maximiser l’utilisation de ce site pittoresque par la population et les partenaires.  

BP Canada
Non loin de là, à l’entrée de la Ville, les trois lots laissés vacants par La Cie Matériaux de construction BP Canada faisaient l’envie de l’administration municipale depuis déjà quelques mois. L’achat des lots visés représente une somme de 2 046 869 $, plus les taxes applicables, et demeure conditionnel à l’approbation du règlement d’emprunt 197 par le ministère des Affaires municipales et de l’Occupation du territoire. 

« La localisation de cet immeuble riverain est particulièrement stratégique pour l’avenir de la Ville. Les possibilités qu’il confère sont nombreuses. En bon gestionnaire et pour les générations futures, je pense que cette acquisition était nécessaire. Nous nous assurons de garder le contrôle sur la vocation future du site au bénéfice des citoyens. Nous aurons une belle carte dans notre jeu! » précise M. Beaudry en ajoutant qu’avant de réfléchir sérieusement à l’avenir du site, le bâtiment pourrait servir, à court terme, à accueillir l’équipe des Travaux publics et celle d’Hydro-Joliette pendant la durée des travaux majeurs annoncés au garage municipal et qui seront effectués en 2019. 

Infolettre

Inscrivez-vous à l’infolettre
pour rester à l’affût
des dernières nouvelles.

S’inscrire