Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Menu
Les plus
consultées

Actualités

18 septembre 2018 / Communiqués

Précisions sur le projet d'acquisition de l'immeuble BP Canada

Photo: Mélanie Émond

Si la Ville de Joliette se montre intéressée par l’immeuble et le terrain laissés vacants par l’entreprise BP Canada, c’est d’abord et avant tout parce qu’il s’agit d’une importante opportunité à saisir pour assurer un développement structurant et acceptable pour les gens du quartier et pour l’ensemble des citoyens.

 Aux yeux du conseil municipal, il s’agit d’un investissement et d’une occasion de s’approprier un espace important en bordure de la rivière. Autrement dit : se porter acquéreur des lieux pour nous assurer que le développement du quartier ne se fera pas au détriment des résidents du secteur, mais plutôt au bénéfice de tous les citoyens. Souhaitons-nous voir s’établir une autre industrie lourde dans ce secteur tranquille, à deux pas du centre-ville?

Les faits :

  • La valeur marchande confirmée par une firme d’évaluation, dans l’état actuel, est établie à 2 900 000 $.
  • Les négociations ne sont toujours pas complétées, mais la vente de l’immeuble et du terrain pourrait se conclure à 2 millions. 
  • Le pire scénario de décontamination des lieux est évalué à environ 2 millions, mais il est aussi possible de remettre le terrain à un niveau acceptable pour un usage commercial ou industriel de prestige pour une somme de 1 million.

La décontamination du terrain devrait-elle être assumée par l’entreprise? La question est légitime et cet enjeu fait justement partie du prix de vente. La question demeure de savoir si nous saisissons cette opportunité en calculant les retombées positives futures. 

Vision du projet
Une fois le nettoyage complété et le zonage adapté à l’usage défini, le développement de ce terrain d’une superficie de 390 000 pieds carrés permettrait d’amortir complètement les frais de réhabilitation du terrain. 

Un espace de cette ampleur permettrait une belle mixité de projets qui pourraient être déterminés après consultation auprès des citoyens : développement résidentiel, institutionnel, commercial, industriel de prestige, sentier riverain, pistes cyclables, espaces de stationnement, etc. 

Dans ce contexte de négociations toujours en cours, la Ville ne souhaitait pas dévoiler tous les paramètres au risque de nuire aux intérêts publics dans les termes de l’entente. C’est pour cette raison qu’elle avait d’abord annoncé qu’à court terme, le service des Travaux publics pourrait y être déménagé pendant les travaux de rénovation à venir au garage municipal. Même si l’idée d’acquérir l’immeuble ne repose pas sur cet argument, il demeure que cette relocalisation temporaire lui permettrait de sauver des frais de location.

Signature du registre en cours
En parallèle à ces démarches, le conseil municipal a entamé les procédures de règlement d’emprunt qui permettraient de concrétiser le projet. Ainsi, les personnes habiles à voter ayant le droit d’être inscrites sur la liste référendaire de la Ville de Joliette peuvent demander que le règlement fasse l’objet d’un scrutin référendaire en inscrivant leur nom, adresse et qualité et en apposant leur signature dans un registre ouvert à cette fin et accessible de 9 h à 19 h, les 17, 18 et 19 septembre 2018.

Rappelons enfin que la Ville de Joliette voit ce projet d’acquisition comme une opportunité à saisir, mais pas à n’importe quelles conditions. C’est pour cette raison que des discussions sont toujours en cours avec BP Canada. Ce genre de transaction, bien que fort intéressante pour le développement futur, ne peut se faire rapidement sans nous assurer de la bonne utilisation des fonds publics.

La revitalisation des berges de la rivière L’Assomption s’inscrit dans les priorités du conseil municipal. Depuis quelques années, plusieurs commerces vétustes et riverains ont été acquis par la Ville pour les redonner à la population, grâce à l’aménagement de sentiers et de places publiques notamment. 


MISE À JOUR  - Évolution du projet

Le 17 décembre 2018, la Ville de Joliette confirme qu'elle n'est pas arrivée à une entente avec BP Canada et que par conséquent, le projet est annulé. Le règlement d'emprunt portant sur ledit projet sera ainsi abrogé en début d'année 2019.

Infolettre

Inscrivez-vous à l’infolettre
pour rester à l’affût
des dernières nouvelles.

S’inscrire