Où souhaitez-vous
partager cette page ?

Politique de protection des renseignements personnels

Ce site utilise des témoins de navigation afin de vous offrir une expérience optimale.

En savoir plus
Menu
Les plus
consultées

Test - Promo

P - Intro - Pour réduire les émissions de gaz à effet de serre (GES), les actrices et les acteurs municipaux et gouvernementaux doivent offrir des solutions alternatives en matière de transport qui sont adaptées à la réalité des territoires.

Section 1

  • Transport collectif et adapté

    Titre 3

    Le transport collectif comporte des avantages écologiques, sociaux, et économiques. Les axes de transport collectif contribuent notamment à structurer l’urbanisation autour d’une mise en commun des ressources, tout en offrant aux citoyennes et aux citoyens, un cadre de vie de qualité et à faible impact environnemental.

    Alors que la crise sanitaire de la COVID-19 a freiné la croissance de l’utilisation du transport collectif, il est plus que jamais essentiel de financer ses opérations, afin de stabiliser l’offre et éventuellement, d’accroître la part modale du transport collectif dans son ensemble. 

  • Transport interrégional

    L’UMQ soutient le déploiement d’offres de transports interrégionaux innovants, diversifiés et arrimées les uns aux autres afin de favoriser l’intermodalité et l’efficacité des transports entre les régions. Pour ce faire, des synergies entre le transport de marchandises et de personnes pourraient être développées, en misant sur de « nouvelles » pratiques de covoiturage ou encore, en optimisant le transport ferroviaire de personnes.

P - Desc - Le secteur des transports est responsable de l’émission de 45 % des gaz à effet de serre (GES) au Québec 1. Pour réduire durablement les émissions de GES, les actrices et les acteurs municipaux sont invités à proposer des solutions alternatives relevant du transport collectif et du transport actif, qui répondent aux besoins toujours grandissants en matière de mobilité. 

Les gouvernements devront aussi s’attaquer au transport des marchandises et au transport interrégional des personnes. Rappelons que le transport routier est responsable de plus du tiers des émissions de GES au Québec. 

L’UMQ souhaite la réduction de la part modale * des moyens de mobilité ayant un lourd impact carbone. Pour y arriver, il faut soutenir des solutions alternatives en matière de transport de personnes et de marchandises qui correspondent aux différentes réalités vécues sur le territoire québécois. Nous devons ainsi prendre en compte les enjeux suivants : 

  • Augmentation des besoins en matière de mobilité;

  • Demande citoyenne pour la réduction des émissions de GES;

  • Électrification des transports induisant une hausse de la consommation d’électricité;

  • Augmentation de la demande pour les ressources minérales nécessaires à l’électrification.

Section 2

  • Comment adopter la déclaration ?

    Titre 3 02

    Vous trouverez ici le contenu nécessaire afin de promouvoir votre adhésion à la Plateforme municipale pour le climat. Vous êtes invités à adapter les différents visuels avec le nom de votre municipalité de même que le contenu du communiqué de presse proposé.

  • Parcours virtuel

    La Ville de Joliette vous invite à découvrir son patrimoine musical au moyen d’un parcours virtuel en 10 étapes. Cette expérience multisensorielle vous guidera à travers les lieux qui ont façonné l’histoire d’hier à aujourd’hui.

    Au terme de votre visite, mettez vos connaissances à l’épreuve grâce au quiz sur l’histoire de la musique

H2 - Conclusion - Cette déclaration doit guider les municipalités dans la prise de décision, et cela, pour qu’elles puissent agir concrètement en matière de lutte et d’adaptation aux changements climatiques.